Arts visuels
Performance
Théâtre
Musique

Artiste multidisciplinaire de Chicoutimi détentrice d’un Bac. Interdisciplinaire en arts de l’UQAC, Sara Létourneau œuvre en arts visuels, en musique, en vidéo, en art performance et au théâtre.

Son travail en arts visuels, notamment le corpus Natures Mortes qui fouille les mémoires et recrée des rituels dans une approche lumineuse de la mort, réalisé en duo avec Magali Baribeau-Marchand, a été présenté dans plusieurs centres d’artistes, galeries et événements d’envergure, notamment au centre d’art actuel Bang, au centre d’artiste Langage Plus, au Festival Art souterrain, à la FAC foire d’art contemporain de Saint-Lambert, à la Manif d’art 9 Biennale d’art actuel de Québec et au Symposium international d’art contemporain de Baie-Saint-Paul.

Depuis 2010, elle a participé à plus d’une cinquantaine de représentations comme comédienne professionnelle au théâtre (La Rubrique, Le Trillium, Chaire de recherche du Canada en dramaturgie sonore, théâtre CRI). Elle a également travaillé comme scénographe, performeuse, musicienne ou conceptrice sur plusieurs projets scéniques interdisciplinaires allant de la danse à la musique, en passant par la performance ou l’installation (Collision, Un opéra pour demi-sous-sol (Le Lobe), Le poids du souffle et La femme aimée (Centre d’Expérimentation Musicale), Trac, Ma vie en théâtrascope (théâtre de Faux-coffre), Pendant le Jack Side Jazz Band (La Peuplade)…)

De 2009 à 2012, elle s’est produite à plusieurs reprises dans les salles du Québec en solo comme autrice-compositrice-interprète, accompagnée de sa guitare et de sa pédale de loop. Elle a également composé de la musique pour des courts-métrages (Flumina, Cosmos, The Nature Of, Mi amiga la Rosa). Depuis 2015, elle compose, écrit, joue de la guitare, du clavier, manipule divers objets sonores et chante avec sa formation musicale électro-folk performative en duo avec Guillaume Thibert, Stellaire . Ils ont lancé leur premier album au Festival des musiques de créations en 2017 et se produisent régulièrement en spectacle depuis (Festival Jazz et Blues de Saguenay 2019, Le Cavô, Salle de spectacle de l’Île du Repos, Festival La Noce 2018, Bourse Objectif Scène 2018…). Ils ont particulièrement été remarqués pour leur utilisation innovante des téléphones du public comme source sonore qu’ils contrôlent durant leurs spectacles.

Depuis 2009, elle a présenté ses actions en art performance dans plus d'une quarantaine d’évènements au Canada, aux États-Unis, en Finlande, en Pologne, en Allemagne, en Espagne, en Thaïlande et à Singapour.

Son travail récent explore les liaisons possibles entre la musique et l’art performance, souvent par la vidéo ou sur scène. Elle s’intéresse à la ritualisation du geste dans un désir d’exprimer une manière unique d’être au monde. Elle cherche à créer un univers musical performatif hybride, inclassable, complexe mais surprenant de simplicité dans lequel le souffle précieux du moment performatif viendra rejoindre le pouvoir évocateur de la musique et du chant.

Elle s’est impliquée sur plusieurs CA de centres d’artistes et est co-commissaire pour la rencontre internationale d’art performance de Saguenay Art Nomade. Elle a donné plusieurs conférences sur son travail dans des événements à travers le monde et dans les maisons d’enseignement du Québec. Elle a obtenu plusieurs bourses du CALQ, du CAC, du CAS et autres fondations ainsi que plusieurs prix et mentions de ses pairs. Ses œuvres se retrouvent dans les collections du Musée d’art contemporain de Baie-St-Paul, de la collection de l’UQAC et de collectionneurs privés.